Ne sacrifions pas la sûreté pour sauver l’industrie nucléaire

Que cherchent à faire EDF et AREVA ? Déroger aux standards les plus élémentaires de sûreté nucléaire pour que l’EPR de Flamanville soit mis en fonctionnement malgré ses pièces défectueuses. Derrière l’autorisation de cette cuve de l’EPR, c’est bien la survie de l’industrie nucléaire française qui est en jeu.

L’ASN ne peut plus prendre une décision de sûreté en toute indépendance et ne peut résister à la pression. Quant à nous, citoyens français, nous n’avons pas à payer le prix des erreurs stratégiques et techniques d’EDF et AREVA. En mettant fin au chantier de Flamanville, Nicolas Hulot peut encore nous l’éviter.

Lire l’article complet ICI

Voir mes précédents posts sur au sujet du NUCLÉAIRE :

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. sofi dit :

    J’espère que Nicolas Hulot arrivera a
    REINVENTER DEMAIN POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES !
    et qu’il ne s’est pas fourvoyé en acceptant ce poste au gouvernement ;(

    Aimé par 2 personnes

    1. Changeonsnotrevie dit :

      Il a du pain sur la planche.
      La tâche va être ardue
      L’avenir nous dira si comme tu dis « il ne s’est pas fourvoyé »😉

      Aimé par 1 personne

      1. sofi dit :

        A suivre de très près, tu ne manqueras pas 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Changeonsnotrevie dit :

        Haha, non 🙂

        Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s