Monsanto condamné à tort ?

Selon Monsanto : « le roundup et le ranger pro ne provoque pas de cancer et n’est pas à l’origine de celui du jardinier ».

Et pourtant, Monsanto a été condamné à payer près de 290 millions de dollars à un jardinier malade d’un cancer.

Le jury populaire a jugé que c’est bien l’utilisation de ces produits contenant du glyphosate qui a causé sa maladie. Quasiment à chacune des onze questions, le jury de douze personnes a été unanimes et a répondu par l’affirmative :

  • « Est-ce que le roundup ou le ranger pro ont contribué à la maladie du plaignant ? Oui.
  • Est-ce que Monsanto connaissait la dangerosité de ses produits contenant du glyphosate ? Oui.
  • Est-ce que le groupe a volontairement choisi de ne pas accompagner ses pesticides d’un avertissement destiné au consommateur ? Oui.

6d0d7-surprised-eyesQuelques faits :

  • Le glyphosate est au centre de nombreuses polémiques, notamment en Europe où il n’a été ré autorisé, fin 2017,  pour cinq ans : 5 années de plus pour le glyphosate.
  • Les pesticides seraient responsables de la mort de 200 000 personnes par an dans le monde, selon un rapport des Nations unies. En France, les pesticides sont utilisés massivement dans l’agriculture. Il s’en est vendu 68 000 tonnes en 2016, rien que sur le territoire ! Autant qu’il y a trois ans !
  • En Argentine on a répandu 250 millions de litres de glyphosate en 2015.Chaque mois, 150 000 tonnes de soja  traité au glyphosate arrive dans les ports Français en provenance des US, du Brésil, et d’Argentine ( pour nourrir notre bétail).
  • Certains produits, interdits en France, sont fabriqués en toute légalité sur notre territoire et exportés vers d’autres pays européens moins regardants sur les impacts sanitaires.

Non, les pesticides ne sont pas nécessaires pour nourrir la planète

  • C’est un marché qui pèse 50 milliards de dollars par an (47 milliards d’euros) que l’industrie ne veut surtout pas lâcher, au point de véhiculer un «mythe» : les pesticides sont essentiels à la sécurité alimentaire d’une population mondiale qui devrait passer de 7 milliards aujourd’hui à 9 milliards en 2050. C’est totalement faux, démonte un rapport présenté le 8 mars au conseil des droits de l’homme des Nations unies qui accuse les multinationales (Syngenta, Monsanto, Bayer…) de nier les risques sanitaires et environnementaux liés à l’usage de ces produits toxiques. Pour vendre toujours plus de pesticides, ces grands groupes se battent contre toutes restrictions ou limitations d’usage via des campagnes de lobbying auprès des gouvernements nationaux et des «stratégies marketings agressives et contraires à l’éthique».

J’ai réuni ci-dessous quelques liens  sur le sujet :

Pesticides la malédiction du soja

Pesticide et santé l’équation sans solution – Arte

Produits chimiques : nos enfants en danger

La mort est dans le pré

Pesticides, notre santé en danger

 

Monsanto et ses scandales :monsanto

Les marques liées à Monsanto :caddie

 

 

 

Sources :

https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/proces-monsanto-depuis-quarante-ans-que-ce-produit-existe-la-verite-eclate-enfin_2891613.html

https://www.generations-futures.fr/actualites/victoire-proces-monsanto-glyphosate/

http://www.liberation.fr/planete/2017/03/10/non-les-pesticides-ne-sont-pas-necessaires-pour-nourrir-la-planete_1554538

 

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. nuage1962 dit :

    Cela laisse en encouragement pour les autres poursuites et peut être enfin la ruine pour des empoisonneurs

    Aimé par 1 personne

  2. Colette dit :

    J’espère que cette condamnation aura les suites méritées et plus encore! Il s’agit d’empoisonnement volontaire, de souffrances infligées aux animaux et aux humains… Et tout ça au nom du fric!

    Aimé par 1 personne

    1. Changeons notre vie dit :

      Cette condamnation ne leur fait même pas peur à mon avis. De toute façon, ils campent sur leur position, et ont déjà fait appel.
      Le seul moyen de les anéantir serait de boycotter leurs produits, mais ils les ont déjà rendus indispensables pour les agriculteurs 😦 Ceux là sont pieds et mains liés.
      Bonne journée Colette

      J'aime

  3. Joëlle dit :

    J’ai été vraiment surprise le jour où la condamnation de Monsanto a été relayée dans la presse. Comme quoi! Bon, ils font appel, normal. J’espère qu’au bout du compte la maladie de ce jardinier et ce procès serviront à ouvrir les yeux d’autres personnes. Mais tu sais, tant qu’ils ne sont pas personnellement touchés, la plupart des gens s’imaginent qu’il s’agit d’une exception. Et pourtant… Le glyphosate serait même impliqué dans la détérioration de l’intestin, donc de notre système immunitaire! On n’a pas fini d’en entendre parler, procès ou pas.
    Merci pour ton article.

    Aimé par 1 personne

    1. Changeons notre vie dit :

      Merci à toi Joëlle.
      Comme tu dis, on a pas fini d’en entendre parler, et en attendant, ils prèparent le futur et continuent à engranger des bénéfices colossaux. Il y a parait-il des milliers de dossiers similaires à celui du jardinier. Si tu connais les vidéos jointes, tu dois savoir que les conséquences sur notre santé sont énormes.Les travaux du Pr Séralini, entre autres, les ont mis en lumière.
      Bises

      Aimé par 2 personnes

  4. C’est vrai que c’est malheureux qu’il y en ai partout car même en faisant pousser ses propres légumes, on en absorbe par d’autres biais …

    J'aime

  5. Rox💻 dit :

    Réponds vite à « mon blog contrôle ma vie » de Rox 💻

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s