Le pique nique

J’étais quasi-absente ces derniers temps sur ce blog en raison de  vacances en Corse. Ce fut l’occasion de prendre de la distance avec ordi, tablette et autres et de me reconnecter à cette nature que je chéris depuis toujours. La vue de tant de beautés ne fait que renforcer cette envie de  tout faire pour que les générations futures les voient elles aussi.
Nous (mon mari, ma fille cadette, et le toutou) avons campé, randonné, et fait des pique-niques, ce qui m’amène a publier ce texte où il est question de pique-nique, de chien, de salade de pomme de terre…..Bref, de petits bonheurs de la vie, qui font le bonheur tout court…..
Ce texte s’adresse aux enfants, mais nous sommes tous un peu des enfants non ? Il a été écrit par Marie Desplechin (journaliste et écrivain) en , quelques semaines avant la COP21 en association avec d’autres écrivains.
Il a été repris et intégré dans un album dédié aux enfants (Pianetta) par le groupe Corse I Muvrini. Narré par J.F Bernardini. C’est toujours un bonheur de l’écouter.
Il commence ainsi : « L’époque que nous traversons mes amis porte son lot d’incertitude. Mais devant nous, il n’y a pas un mur mais un immense projet de réconciliation…. ».
« C’est la première chose que je voudrais dire : vous
allez grandir, mais n’oubliez
jamais la personne que vous avez été à sept ans. ‘
N’oubliez ni les amis, ni le chien, ni
le pique-nique au bord de la rivière (et la salade
de pommes de terre). La vie ne
pourra pas vous apporter grand-chose de mieux. À mon
âge, j’ai fait le tour de la question.
Tout ce qu’on peut accumuler de richesse
dans son existence ne sert pour
finir qu’à ça : à partager un bon pique-nique avec
des amis et un chien au bord de
l’eau.

Quelques photos de mon chien et de moi :

Elliot en rando2018-08-28 10.15.232018-08-28 10.43.172018-09-02 12.04.27

Le texte intégral est ICI

 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La Beauté de la Corse rend muet et je comprends cet interruption bénéfique… bises

    J'aime

    1. Changeons notre vie dit :

      Oui, muet, c’est presque cela. Loin de l’agitation des bords de mer et des villes encombrées , c’est un bonheur de se retrouver dans le maquis Corse. On s’y sent presque seul au monde 🙂
      Bises Catherine, et bonne reprise de tes activités.

      Aimé par 1 personne

  2. Merci Sylvie de partager avec nous ce beau texte si juste. Je suis touchée car je partage avec toi ce goût pour ces moments « de petits bonheurs de la vie, qui font le bonheur tout court »…..
    les photos sont belles et ton petit chien adorable, joyeux, heureux…🐶
    Heu, je crois que j’ai toujours 7 ans…😊 gros bisous de Bretagne🎈🎈🎈🎈

    J'aime

  3. Changeons notre vie dit :

    Merci pour tes charmants commentaires qui me touchent. Oui, il est important de savoir se satisfaire des petits bonheurs que la vie nous offre, mais aussi, parfois, de garder son âme d’enfant sans avoir peur d’être jugé.
    Moi aussi, j’ai toujours 7 ans 🙂
    Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s